Gpart : label de partition

Usage de label à la place de nom de disque

Utilisation de la label de partition

Principe

Merci à Olivier COCHARD, pris sur cette page :

http://olivier.cochard.me/bidouillage/installation-et-configuration-de-freebsd-comme-poste-de-travail#TOC-FreeBSD-Installer

En considérant que les partitions sont labélisées, à la création lord de l’installation de FreeBSD
Voici comment les utiliser dans votre fstab pour avoir les avantages suivants:

Si vous déplacez vos disques, cela n’impactera pas le fstab
C’est plus lisible

Affichez les labels que vous avez déclaré pour vos disques:

re-labeliser des FS non labelisés

Dans cet exemple, la partion gpt n°1 de 64k (le boot-loader FreeBSD), et la partition n°3 de 4G (un swap) n’ont pas de label.
Commencer par leur en poser un:

Puis vérifier la prise en compte:

Inutile d’aller vérifier dans le /dev/gpt la présence de ces labels: Ils apparaîtront qu’après un reboot une fois votre fstab modifié.
Modifier ensuite le fstab existant qui a cette forme:

Edition du /etc/fstab

Par:

Reboot

Puis re-démarrer pour vérifier que vous n’avez pas fait d’erreur…

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.